Tourisme Hébergement Loisirs Gastronomie Informations pratiques Groupes Medias Accueil Provence Web

Roquestéron -Grasse

 
Département des Alpes Maritimes - Population : 70 h.

A Grasse prendre la N 85 puis la D5 à droite à Saint Vallier et la D10 vers Aiglun.
Roquestéron -Grasse - Village et pont
Dominé par son église perchée, le petit village de Roquestéron-Grasse semble s'accrocher à son rocher depuis la nuit des temps.

Pour découvrir les charmes de ce village médiéval à l'architecture défensive, il faut tout d'abord franchir le pont de France, dont les bases remontent au 18ème siècle, avant de parcourir les ruelles escarpées depuis la place St François, où se dresse la Maison du Prieur.

Roquestéron -Grasse - Village et rivière Esteron
On dit qu'y aurait habité le troubadour niçois Raymond Féraud, moine de Lérins, de la famille des seigneurs d'Ilonse qui composa ici, vers 1300, un long poème de 4125 vers en langue provençale !

En chemin, vous admirerez à loisir les maisons ancestrales en belle pierre de taille grise, un vieux lavoir ou une porte ancienne à linteaux, un passage couvert et le four à pain communal.

Les curieux se demanderont peut-être d'où vient ce nom de Roquestéron-Grasse, qui n'est séparé que par la rivière Estéron du village voisin de Roquesteron (attention, sans accent sur le "e" !).

Roquestéron -Grasse, arrivée au village
Il faut savoir qu'à l'époque romaine, le village se dressait sur le rocher escarpé surplombant la rivière. Au Moyen-Age, l'ancien "castrum de Rocca Stérone" est fief des Rostaing de Thorame-Castellane, puis des Grimaldi de Beuil au 15ème siècle. C'est à la fin du 15ème siècle que le village descend du rocher pour s'implanter sur les deux rives de l'Estéron.


Roquestéron -Grasse, maisons

Quand, en 1760, le traité de Turin déplace la frontière entre royaumes de France et de Sardaigne, sur le lit de l'Esteron, La Roque est divisée en deux : la Rocca Sarde à l'Est, qui s'appellera ensuite Roquesteron-Puget, puis Roquesteron, et la Roque en Provence à l'Ouest, qui se nommera ensuite Roquestéron-Grasse.


De ce passé glorieux, ne reste aujourd'hui que les ruines du château sur le rocher, ainsi que l'église Sainte Pétronille que vous atteindrez par l'ascension d'un petit raidillon.

Mais la récompense est à la mesure de l'effort entrepris : on savoure, le temps de souffler un peu, le magnifique panorama sur la vallée de l'Esteron et le village voisin.

Pour finir votre visite en restant dans le passé, rentrez à Nice en empruntant la rive droite de l'Estéron par Conségudes, Les Ferres et Bouyon, trois communes qui firent partie, comme Roquestéron-Grasse, de l'ancien Comté de Nice.


A voir, à visiter :

Pour Roquesteron - Grasse : Église Sainte Pétronille (11-12ème siècle), bel édifice roman à nef unique doté d'un clocher mur et d'une abside en cul-de-four, fortifié au 16ème siècle.
Chapelle Notre Dame de l'Olive.
Société du Four à Pain et du Pressoir (pour découvrir les métiers anciens).
Restes de fortifications médiévales et ruines d'un château.



Loisirs :

Promenades : l'Esteron. Ancienne tuilerie. Sommet de Gerbière.
Sentiers muletiers. Canoë kayak. Pêche.



Hébergements :

Locations vacances. Gîtes
.



Villes et Villages voisins :

Roquesteron (2 km), Cuébris (4km), Sigale (6km), Pierrefeu (10km).






Provence et Côte d'Azur
Agrandir la carte







 

Chambres d'hotes Provence -- Hotels Provence -- Locations vacances Provence -- Campings Provence


-- copyright© 1996-2016 www.provenceweb.fr - Tous droits réservés Mentions légales --