Saint-Bonnet en Champsaur

Département des Hautes Alpes - Population : 1.466 h. - Altitude : 1.028 m.

puce 17km au Nord de Gap par la N85 (Route Napoléon).
Saint-Bonnet en Champsaur, le village dans la montagne


Capitale historique de la vallée du Champsaur, Saint Bonnet en Champsaur est, avec ses “60 commerces et artisans”, un gros bourg situé dans une superbe plaine d’altitude, où poussent le maïs, les sapins et les peupliers.



Saint-Bonnet en Champsaur, fontaine fleurie


Étape de la Route Napoléon, entre Dauphiné et Provence, à la frontière du Parc National des Écrins, c'est un des rares bourgs médiévaux des Alpes françaises, qui pourrait facilement figurer au palmarès des plus beaux villages des Alpes, voire de France.



Saint-Bonnet en Champsaur, passage voûté
Les amateurs de patrimoine passeront plusieurs heures à visiter son “quartier du 16ème siècle” : place aux Herbes et place de la Tour avec sa Halle, passages couverts et fontaines, dédales de ruelles ombragées, toitures de tuiles plates très agréables à l’oeil, portes anciennes en noyer massif, vieilles enseignes en fer forgé...


La maison typique de St Bonnet en Champsaur comporte un rez de chaussée réservé aux commerces ou aux écuries et un premier étage au logement, le dernier servant de grange.

Vous remarquerez les pierres posées le long des façades : appelées “buttarodes” (ou buttes roues), elles servaient à empêcher les roues de charrettes d’endommager les façades. De même que les “annelles” sont des anneaux qu’on utilisait pour attacher les chevaux.


Saint-Bonnet en Champsaur, les Poteries du Champsaur
Si vous admirez la superbe “Place aux Herbes, à arcades (ou “tounes”), qui dégage une atmosphère envoûtante, sachez que ces arcades étaient utilisées pour le pansage des chevaux, par temps de pluie, comme en témoigne les anneaux métalliques dans les murs.

La place Grenette, quant à elle, était réservée au marché aux grains : la halle date de 1843, elle abritait le marché ainsi que les charrettes à foin.

Saint-Bonnet en Champsaur, église


La vieille tour date du 16ème siècle, tout comme le puits imposant, qui fut longtemps le seul point d’eau potable du village : on y puisait l’eau avec une corde jusqu’à la fin du 19ème siècle !




tiret


puce A voir, à visiter :

Chapelle des Pétètes (sur rendez-vous).
La vieille ville.
Musée Rural de Pisançon.
Château de Lesdiguières.
Villages abandonnés de la vallée de Molines.

tiret


puce Loisirs :

Randonnées. VTT.

tiret


puce Hébergements :

Hôtels.
Camping.

tiret


puce Villes et Villages voisins :

Saint Léger les Mélèzes (13km) et Gap (17km).

tiret