Provence Web Tourisme

Peyresq

Pop. : 4 h. (200 en été !) - Alt : 1528 m

Département des Alpes de Haute Provence

Par la D908 jusqu’à la Colle St Michel puis la D39 sur 4km.

Panoramique, la toute petite route sinueuse qui traverse cette nature sauvage autant que majestueuse, vaut à elle seule le détour !

Forêts de sapins, falaises rocheuses et cimes enneigées sur lesquelles se détachent le hameau de Peyresq - vieilles pierres et bardeaux de mélèze - de même que de spectaculaires falaises jaunes en surplomb à l’entrée du village … Il est là, à Peyresq, le paradis perdu !

Bâti au 13ème siècle, fief de Nicolas Fabri de Peyresq, humaniste, mécène et savant reconnu dans toute l'Europe au 17ème siècle, Peyresq, (ou Peiresc qui signifie "le pierreux”) doit son nom à la pierre calcaire du pays.

Sur la petite place en terre battue ombragée de tilleuls (ne pas stationner, respecter le site !) où quelques belles et nobles maisons en pierre de taille et toits de bardeaux entourent la solide église St Pons (14ème siècle), une étonnante stèle à “René Simon, maçon qui a contribué à rebâtir le village”.

On comprendra pourquoi quand on saura que, pour ce village, laissé à l’abandon au début des années 50, ce maçon aujourd’hui décédé a fait un merveilleux travail de restauration dans les règles de l’art en étroite collaboration avec l'architecte belge 'Pierre Lamby dont Peyresq est l'oeuvre de toute une vie.

C’était à la demande d’un certain directeur des Beaux-Arts de Namur, tombé amoureux du lieu et ayant acheté une première maison en 1952.

Avec un ami juriste, ils décidèrent de reconstruire Peyresq, dans le but d'y réunir des étudiants, artistes, scientifiques, en un foyer d'humanisme rayonnant. Ainsi durant 30 ans, des cohortes d’étudiants, belges pour la plupart, se succédèrent pour relever le village de ses ruines, dans le plus grand respect de l'intégration au site et de l'esprit des lieux.

Pour rappeler le caractère humaniste de l’entreprise, chaque maison reçut le nom d’un artiste ou d’un savant : Mistral, Newton, Alain, Darwin ou Léonard de Vinci.

Village-musée quasiment désert en hiver, Peyresq renait dès le mois de juin, accueillant des étudiants de l’Université Libre de Bruxelles pour des séminaires autour de sujets aussi variés que la physique non linéaire, la cosmologie, l’écologie ou l’informatique … De même que des stages de tango argentin ou des rencontres d’art plastique. Soutenues par la Fondation Nicolas-Claude Fabri de Peiresc et l'association "Pro Peyresq", ces activités se répartissent dans chacune des maisons restaurées du village : salles de réunion et de conférence dotées du dernier cri de la technologie, salle de restaurant panoramique et chambres pour environ 70 personnes.

Hiver comme été, Peyresq mérite votre visite : c'est bien le diable si vous ne rencontrez pas un ou deux (bienheureux et souriants !) des 4 habitants du village : l’un vous racontera son histoire tandis qu’un autre vous ouvrira les portes de la petite église romane, d’une sobriété absolue (c’est lui qui a les clés !)





A Voir :

L’église, récemment classée (14ème siècle, roman tardif)
À l'intérieur, noter la pierre d'autel et l'originalité des escaliers de la chaire.
Dotée d'une acoustique exceptionnelle, et d’une fraîcheur bienvenue,
l'église accueille de nombreux concerts durant l'été.

Hébergement :

1 Gîte et 1 Auberge à La Colle St Michel, à 5km.
Location possible de maisons dans le village
(s’adresser à l’auberge l'Oustalet de La Colle St Michel)

Loisirs :

Randonnées en montagne (jusqu’au Grand Coyer, 2 697 mètres).
VTT en été. Ski de fond l'hiver à la Colle St Michel.
Ski alpin à la Foux d'Allos.
1 Cinéma (en été)

Villages voisins :

Le Fugeret (15km), Méailles (17,7km), Thorame Haute (14km).

   Fonds d'écran pour Peyresq  
 
1024 X 768
(219Ko)
Télécharger
800 X 600
(133Ko)
Télécharger
1024 X 768
(308Ko)
Télécharger
800 X 600
(185Ko)
Télécharger
1024 X 768
(238Ko)
Télécharger
800 X 600
(142Ko)
Télécharger
1024 X 768
(332Ko)
Télécharger
800 X 600
(201Ko)
Télécharger
 

English Moteur de Recherche