Provence Web Tourisme

Nyons

Pop. : 6.723 h Alt : 270 m

Département de la Drôme Provençale

Par la D 538 depuis Vaison la Romaine


6 photos
Renommée pour ses fameuses olives noires, la petite ville de Nyons mériterait aussi de l’être pour la richesse de son patrimoine.

Envahie par les Germains au 5ème siècle, par les Sarrasins au 10ème … Fief des princes d’Orange, propriété de la couronne de France au 14ème siècle, Nyons a derrière elle une longue histoire, qu’on peut admirer aujourd’hui encore, dans son pont roman voûté en pierres grises qui enjambe une rivière verte ou dans sa tour Randonne surmontée d’une Vierge,
Cliquez pour l'agrandir
deux "curiosités" locales classées Monuments Historiques.

Se dressant sur les bords de l’Eygues, à l'abri des vents, Nyons dégage de loin une belle harmonie, et se présente, vue de près, comme un gros bourg provençal typique, avec son immense place aux platanes et ses terrasses de café, agréables bien qu’un peu bruyantes.


Mais le marcheur sera récompensé en s’enfonçant dans la vieille ville par la porte saint Jacques - la seule intacte faisant partie de l’enceinte médiévale de Nyons : il découvrira tout d’abord la place des Arcades, qui date de 1300 : c’est aujourd’hui une placette très agréable où on peut prendre un verre en toute tranquillité, tout en admirant quelques superbes portes, dont celle du numéro 17, qui appartint à la maison du Roi.

En poursuivant par la rue principale, bordée de maisons grises égayées de volets bleu-lavande et de vignes grimpantes, de boutiques charmantes et de petits restaurants, vous croiserez l’église Saint Vincent (17ème siècle).
Cliquez pour l'agrandir
Avant de parvenir jusqu’à ce fameux pont, de pur style roman : construit entre 1341 et 1409, d’une portée de 43 mètres, il dresse encore son arche unique en ogive à plus de 18 mètres au dessus de l’Eygues.

En revenant sur ses pas, il faut ensuite se perdre dans le quartier des Forts, pour admirer l’ancien château féodal désormais privé et restauré, des passages couverts voûtés ou quelques pans de murs médiévaux. Une flânerie qui vous transportera dans le passé et même, plus précisément, qui vous conduira jusqu’à la Tour de Randonne.

Pour cela, il faut emprunter une ruelle pavée bordée de murets de belle pierre, baptisée le "chemin du Calvaire", et accepter l’effort de grimper quelques escaliers : mais vous ne serez pas déçu.

La Tour Randonne est une étonnante chapelle à clocher ajouré et ouvragé (une pyramide de trois étages d’arcades), surmontée d’une immense statue de la Vierge de 3,50 mètres de haut, qui domine la ville et est devenue la curiosité locale.

Édifiée vers 1280 par la Baronne de Montauban, elle servait alors à la fois de donjon et de prison militaire au château. Reconvertie en chapelle et rebaptisée "Notre-Dame de Bon-Secours" au 19ème siècle, on peut encore admirer par la grille un tabernacle et un superbe retable colorés.

Ne pas en oublier de contempler la vue merveilleuse sur les toits et la rivière qui s’offre à vous, pourquoi pas en profitant du banc vert judicieusement placé à l’ombre.

Il sera ensuite temps de redescendre par des escaliers et ruelles aux pavés inégaux, taillés dans cette si belle pierre jaune, avant de revenir vers les cafés et restaurants de la ville plus récente.

Avant de quitter Nyons, il faudra encore visiter le Jardin des Arômes et ses 200 espèces de plantes - olivier, romarin, thym, genévrier de phénicie, cade, cyprès, laurier-tin, pins, cèdre, châtaignier, arbre de judée, catananche… pour n’en citer que quelques unes.

Sans oublier d’acheter une bouteille d’huile d’olive dans un des moulins-boutiques de Nyons : un souvenir qui vous laissera un goût divin dans la bouche !

Vestiges historiques à visiter, à voir :

Pont roman sur l'Eygues.
Quartier des forts (13-14ème siècles).
Palais delphinal (14ème).
Vestiges du château-vieux (9ème siècle remanié).
Hôtel de La Tour-du-Pin.
Église remaniée au 16ème :
campanile, tableaux 16-17ème siècles.
Chapelle 18ème dans la tour Randonne.
Musée Archéologique.
Musée de l'Olivier.
Les vieux moulins (du 18 et 19ème siècles).
Savonneries du 18ème siècle.
Musée de la moto.
Jardin des arômes.

Loisirs :

Randonnées pédestres
(plus de 40 circuits en boucle, balisés et entretenus).
Randonnées vélo et VTT
(8 itinéraires balisés qui vous emmèneront
à Aubres, Montaulieu, Venterol).
Randonnées équestres
(2500 km balisés dans tout le département
ainsi que de nombreux centres d’équitation
qui vous proposeront des activités à la carte,
des randonnées accompagnées,
des gîtes équestres pour vos étapes...).
Points baignade
(parc de loisirs aquatiques de la ville de Nyons,
l’espace ludique et le lac du Domaine le Sagittaire,
le lac de Cornillon sur l’Oule, la cascade d’Aubres…).
Vol libre et parapente.
Escalade. Canyoning.
Tennis. Pétanque.

Hébergement:

7 Hôtels. Chambres d'hôtes.
Nombreux Gîtes.
Résidence de vacances.
3 Campings.






Villages voisins :

Mirabel-aux-baronnies (7km). Curnier (10km).
Vinsobres (8km). Valréas (14km).





English Moteur de Recherche