Skip to content

Quel sera le budget de l'Olympique de Marseille en 2025 ?

Alors que le budget de l'Olympique de Marseille pour la saison de Ligue 1 2023-2024 a été fixé à 270 millions d'euros, la question se pose désormais de savoir à quoi ressemblera celui de 2025. Les finances du club, les transferts à venir, l'effectif, ainsi que les décisions de l'entraîneur et du président de l'OM seront des facteurs déterminants. Quel rôle la DNCG jouera-t-elle dans cette perspective ? Restez avec nous pour découvrir toutes les réponses.

Les différentes sources de revenus de l'Olympique de Marseille

L'Olympique de Marseille tire ses revenus de diverses sources. Parmi les principales, on retrouve les droits de diffusion TV. Les droits TV de la Ligue 1 ont rapporté à l’OM 40,7 millions d’euros en 2023. Autre source majeure : les recettes liées aux abonnements. L’OM dévoile chaque année les informations liées à sa campagne d’abonnements avec une volonté claire de remercier les supporters pour leur fidélité.

Les revenus liés aux compétitions européennes sont aussi à prendre en considération. En effet, les qualifications en coupe d'Europe ont un impact financier important. De plus, le club génère des revenus grâce à des partenariats innovants, comme celui avec les sociétés de pari sportif.

Pablo Longoria en discussion avec Frank Mc Court.

La gestion financière du club et son impact sur l'effectif

La gestion financière de l'OM est une composante essentielle de sa performance sportive. Le club a déboursé 180 millions d'euros pour constituer son effectif actuel. Afin de maintenir un équilibre entre les dépenses et les recettes, l'OM a modernisé sa gestion financière, notamment grâce à la digitalisation de ses processus administratifs et financiers. Cela lui permet de gagner en visibilité sur les budgets.

Des décisions financières stratégiques ont été prises récemment, comme un accord de partenariat avec le sponsor principal Cazoo. Cette donnée pourrait avoir un impact significatif sur les finances du club. Cependant, le club a aussi dû faire face à des défis, comme une surveillance financière de la DNCG et une possible sanction financière de l'UEFA.

Ces éléments influencent directement l'effectif du club : les ressources disponibles déterminent le niveau des recrutements possibles et la capacité à retenir les joueurs clés. Par ailleurs, l'accroissement de la valeur marchande de l'effectif est une bonne nouvelle pour les finances de l'OM.

Le rôle de l'entraineur de l'OM dans la gestion du budget

Le futur entraîneur de l'OM, on murmure que le remplaçant de Jean-Louis Gasset serait l'italien Roberto de Zerbi, aura également une influence certaine sur le budget du club. Son rôle est crucial dans la définition des besoins de l'équipe et donc, de la répartition des fonds. C'est lui qui déterminera, en collaboration avec le président, les postes à renforcer et les joueurs à recruter. 

Cependant, l'entraîneur doit souvent composer avec les contraintes budgétaires du club. Son expertise est donc essentielle pour identifier des talents à moindre coût, notamment dans des championnats moins médiatisés, ou encore des jeunes joueurs à fort potentiel dans le centre de formation de l'OM.

L'entraîneur a aussi un rôle à jouer dans le management de l'effectif. En effet, la performance des joueurs sur le terrain a un impact direct sur la valeur marchande de l'effectif. Un bon management peut donc contribuer à augmenter la valeur de l'équipe et, par conséquent, les ressources financières du club.

Les transferts des joueurs de l'OM et leur influence sur le budget du club

Les transferts sont une composante majeure du budget de l'OM. En effet, ils peuvent générer des recettes considérables, mais aussi des dépenses importantes. Entre 2020 et 2024, l'OM a enregistré 126 transferts, un chiffre qui atteste de l'importance de cette activité pour le club.

  • Les recettes de transferts : Lorsqu'un joueur est vendu à un autre club, l'OM perçoit une somme d'argent qui peut être réinvestie dans le recrutement de nouveaux joueurs ou dans d'autres domaines. Par exemple, l'OM a vendu Iliman Ndiaye pour un montant de 17M €, ce qui a contribué à renforcer les finances du club.

  • Les dépenses de transferts : À l'inverse, l'achat de nouveaux joueurs représente un coût important. En 2024, l'OM a investi 57.4M€ dans le marché des transferts pour renforcer son effectif.

La balance entre ces recettes et dépenses est donc primordiale pour maintenir l'équilibre financier du club.

L'importance de la masse salariale dans le budget

La masse salariale est une part conséquente du budget de l'OM. Elle comprend les salaires des joueurs, du staff technique et administratif. Pour la saison 2023-2024, elle s'élevait à environ 150 millions d'euros, un montant important qui reflète l'ambition sportive du club.

Cependant, cette masse salariale est soumise à des contraintes. Elle a été encadrée par la DNCG, l'organisme de contrôle des finances des clubs professionnels français. Cette mesure signifie que l'OM doit limiter ses dépenses salariales à un montant préétabli.

Par ailleurs, face à une situation financière serrée, l'OM envisage de réduire sa masse salariale de 30% à 35% pour la saison à venir. Cette réduction pourrait avoir des conséquences sur l'effectif du club, notamment en termes de départ de joueurs.

Comparaison avec d'autres clubs de Ligue 1 : Lyon, RC Lens

Le budget de l'OM pour la saison 2023-2024 est supérieur à celui de deux autres clubs majeurs de Ligue 1 : l'Olympique Lyonnais et le RC Lens. Avec un budget de 220 M€, Lyon se situe derrière l'OM tandis que le RC Lens, avec un budget de 118 M€, présente un écart plus conséquent.

Ces différences budgétaires se traduisent également sur le terrain. En terme de résultats sportifs, l'OM a obtenu de meilleurs résultats face à ces deux clubs lors de la saison précédente.

Trouver un hébergement

Hôtels en Provence
Camping en Provence
Locations de vacances en Provence
Chambres d'hôtes en Provence

Les départements de la Provence

Alpes de Haute Provence
Alpes Maritimes / Côte d'Azur
Bouches du Rhône
Drôme Provençale
Hautes Alpes
Var
Vaucluse

Zones touristiques exceptionnelles

Alpilles
Camargue
Luberon
Verdon