Sigale

Département des Alpes Maritimes - Population : 205 h.

puce A 62 km de Nice, prendre la RN202 puis la D17 par le Pont Charles Albert vers Roquesteron.

Sigale, maison Habitat fortifié connu dès le XIIème siècle, possédant un château qui aurait été détruit au XVème siècle et dont il reste quelques ruines sur un éperon rocheux, Sigale est aujourd'hui encore un superbe village médiéval incrusté dans une falaise rocheuse, qui surplombe la verte et boisée vallée de l'Estéron.
En partant à la découverte de Sigale, il vous faudra du souffle et de bons mollets, tant les ruelles en escalier sont nombreuses et parfois vertigineuses. Mais quelle récompense de pouvoir admirer de très belles maisons gothiques, souvent parfaitement restaurées, qui bénéficient le plus souvent d'une vue panoramique du haut de leurs remparts.
Sigale, fontaine de la mairie
De porches en passages voûtés, où flotte une indicible atmosphère médiévale, après bien des tours et détours, des coins et recoins, vous arriverez immanquablement sur la place de la mairie (joliment repeinte de couleurs pastel), devant laquelle trônent une grosse fontaine ronde et son lavoir couvert, datant de 1583 puis restaurée en 1811.
C'est la seconde fontaine la plus ancienne du Comté (la première étant celle de Peille), sachant que les fontaines de Nice ne datent que de la fin du XVIII ème siècle, cette vieille dame mérite qu'on s'arrête pour la contempler.
Vous découvrirez la superbe et très ancienne église d'un pur style roman à la façade de pierres usées par le temps et sur laquelle poussent les herbes. Elle date du XIII siècle avec ajout d'un collatéral au début du XVIe. La chapelle des pénitent qui lui était accolée a malheureusement été détruite.
Sigale, passage voûté
De là, vous aurez également une vue imprenable sur la tour perchée de Sigale, reste unique de l'ancien château qui donne son cachet à ce merveilleux village.
Il faut savoir que le village est issu de la réunion de deux anciens habitats, Sigalon et Sigale, chacun ayant son château. Celui de Sigalon (au nord) fut ruiné assez tôt, mais le second (où s'élève maintenant le clocher du village) fut en activité jusqu'à la Révolution, date où les troupes républicaines mirent à sac le village et démolirent les fortifications.
Aujourd'hui Sigale évoque le Sud dans toute sa splendeur : oliviers, lavandes et vignes grimpantes, figuiers, cyprès et cigales bien sûr. Un air léger, d'une grande pureté, le charme fou des vieilles pierres, une sensation d'intimité et de sécurité, Sigale vaut bien un coup de foudre.




tiret


puce A voir, à visiter :

Vestiges des remparts et portes fortifiées des XIV et XV siècles.
Eglise St Michel du XIII siècle. Tour de l'Horloge.
Chapelle d'Entrevignes bâtie vers 1450 sur une ancienne chapelle du XIIe. Ses fresques s'étalent entre 1450 et 1536.
Vieux pont de Sigale, Pont du Riolan.

tiret


puce Loisirs :

Randonnées pédestres avec sentiers balisés (pour la cime de la Cacia ou le Riolan).
Tennis. Pêche. Baignade en rivière.
Musée Sigalois. Fêtes en Juin et fin Août.

tiret


puce Hébergements :


Locations vacances. Gîtes ruraux.

tiret


puce Villes et Villages voisins :

Roquesteron (5 km), Roquesteron-Grasse (6 km), Aiglun (10 km) et La Penne (11 km).


tiret